Le Blog de Jérôme, Vicky, Luka et Elsa

dimanche 19 août 2007

Sony Ericsson K550im

Suite au vol de mon Samsung par une puce que je ne nommerais pas, je suis passé du côté Suédois de la force avec un Sony Ericsson... un téléphone spécialement conçu par des Geeks, pour des Geeks.

Voici pour le look:


Niveau fonctionnalités, on retrouve les mêmes que pour un téléphone classique, avec la touche geek en plus:

  • Envoi/reception d'emails gratuitement (merci I-mode), même avec des attachements ;
  • Messenger Live pour dialoguer depuis n'importe où ;
  • Remote control par BlueTooth, ce qui permet de controler la souris + clavier d'un ordi via BT ;
  • Synchronisation des contacts/RDV avec Outlook ;
  • Post de photos sur le blog directement depuis le téléphone ;

Un vrai téléphone pour moi quoi ;-)

Bon, en plus, il a un look plutôt sympa, pas trop gros, pas trop lourd... donc, nickel pour le moment !

mardi 14 août 2007

Elevation des âmes

Aujourd'hui, je vous présente un tableau qui vient agréablement remplir nos murs trop blancs !

Il a été réalisé par une grande artiste (Clémentine) spécialement pour nous, et nous la remercions chaleureusement !

Voici l'oeuvre (environ 1m40 * 60cm) :

lundi 13 août 2007

Eloge de la fatigue

Je profite justement de parler de journée fatiguante pour mettre un petit poème de Robert Lamoureux, que je trouve parfait pour l'occasion:

Eloge de la fatigue

Vous me dites, Monsieur, que j'ai mauvaise mine,
Qu'avec cette vie que je mène, je me ruine,
Que l'on ne gagne rien à trop se prodiguer,
Vous me dites enfin que je suis fatigué.

Oui je suis fatigué, Monsieur, et je m'en flatte.
J'ai tout de fatigué, la voix, le coeur, la rate,
Je m'endors épuisé, je me réveille las,
Mais grâce à Dieu, Monsieur, je ne m'en soucie pas.
Ou quand je m'en soucie, je me ridiculise.
La fatigue souvent n'est qu'une vantardise.
On n'est jamais aussi fatigué qu'on le croit !
Et quand cela serait, n'en a-t-on pas le droit ?

Je ne vous parle pas des sombres lassitudes,
Qu'on a lorsque le corps harassé d'habitude,
N'a plus pour se mouvoir que de pâles raisons...
Lorsqu'on a fait de soi son unique horizon...
Lorsqu'on a rien à perdre, à vaincre, ou à défendre...
Cette fatigue-là est mauvaise à entendre ;
Elle fait le front lourd, l'oeil morne, le dos rond.
Et vous donne l'aspect d'un vivant moribond...

Mais se sentir plier sous le poids formidable
Des vies dont un beau jour on s'est fait responsable,
Savoir qu'on a des joies ou des pleurs dans ses mains,
Savoir qu'on est l'outil, qu'on est le lendemain,
Savoir qu'on est le chef, savoir qu'on est la source,
Aider une existence à continuer sa course,
Et pour cela se battre à s'en user le coeur...
Cette fatigue-là, Monsieur, c'est du bonheur.

Et sûr qu'à chaque pas, à chaque assaut qu'on livre,
On va aider un être à vivre ou à survivre ;
Et sûr qu'on est le port et la route et le quai,
Où prendrait-on le droit d'être trop fatigué ?
Ceux qui font de leur vie une belle aventure,
Marquant chaque victoire, en creux, sur la figure,
Et quand le malheur vient y mettre un creux de plus
Parmi tant d'autres creux il passe inaperçu.

La fatigue, Monsieur, c'est un prix toujours juste,
C'est le prix d'une journée d'efforts et de luttes.
C'est le prix d'un labeur, d'un mur ou d'un exploit,
Non pas le prix qu'on paie, mais celui qu'on reçoit.
C'est le prix d'un travail, d'une journée remplie,
C'est la preuve, Monsieur, qu'on marche avec la vie.

Quand je rentre la nuit et que ma maison dort,
J'écoute mes sommeils, et là, je me sens fort ;
Je me sens tout gonflé de mon humble souffrance,
Et ma fatigue alors est une récompense.

Et vous me conseillez d'aller me reposer !
Mais si j'acceptais là, ce que vous me proposez,
Si j'abandonnais à votre douce intrigue...
Mais je mourrais, Monsieur, tristement... de fatigue.

Robert Lamoureux

Randonnée aquatique

Ce weekend, nous avons fait ce qu'on appelle une "randonnée aquatique"... C'était précisé "il faut être en bonne condition physique"... ben croyez-moi, ils ne mentaient pas ;-)

C'était une belle journée, on a beaucoup marché, beaucoup nagé, et en final, on était bien fatigué ! Cliquez pour voir les photos.

Lire la suite