Oui, je sais ce que vous vous dites “Pourquoi nous parle-t’on de ça, alors que Luka l’a faite en Juillet ?”. Et bien parce qu’il a réitéré !

Dimanche matin, Luka était malade, vomissements… on a cru à une violente gastro. Le médecin généraliste vu dimanche a confirmé ça, et nous a donné des médicaments pour ça. Seulement, ça ne s’est pas amélioré !

Lundi matin, 9h, surprise: sang dans les selles. Direction l’Hopital de Grasse. Un pédiatre l’osculte: une gastro. Le sang ? C’est normal, une gastro, c’est acide, ça peut faire saigner l’intestin un peu. On va le garder quand même, parce qu’il a beaucoup perdu de poids (8%), pour le réhydrater un peu. Ouf ! Ils le gardent 24h, mais au moins, c’est juste une gastro, ça passe vite.

Un deuxième pédiatre l’examine en arrivant en néo-nat’ (11h): tiens, il a l’air d’avoir mal au ventre sur la droite… on va faire une échographie pour vérifier ça. L’échographe pose la sonde sur le ventre “oula ! La belle invagination”. Et hop, il sort son téléphone et commence à filmer les images de l’échographie “on en voit pas souvent des si grosses”. Super. Invagination intestinale (Wikipedia). 7 cm de “boudin”, c’est à dire “énorme” !

15h, Transfert en ambulance à l’Hopital Lenval à Nice (je passe les détails de l’ambulance sans siège spécial pour bébé, où il faut donner notre siège qu’ils POSENT sur le brancart, sans l’attacher, à 120 sur la voie rapide: “ne vous en faites pas, je le tiens”… avec une seule main).

IMG_0386

Là bas, re-échographie (16h30), qui confirme (la première fois, en Juillet, ils n’ont pas vu l’invagination lorsqu’on a été transféré à L’Archet, ça s’était remis tout seul). Direction la radiologie pour faire un lavement. Ils essaient, insistent, mais impossible de réduire l’invagination avec la méthode “non intrusive”… “Allez, on prépare le bloc en urgence”. Génial, on se régale de plus en plus.

18h20, entrée en salle d’opération. 19h20, le chirurgien sort “ça s’est très bien passé". OUF ! Ils ont pu réduire l’invagination (réduire = éliminer) avec “seulement” 2 petits trous et un 2ème pour la caméra. Pas d’intestin endommagé, la guérison sera rapide !

21h, Luka revient dans la chambre. Il est explosé (forcément, anesthésie générale). Bon, on le laisse dormir, on verra demain.

IMG_0405

Mardi matin, je vous passe les détails (9h: il a l’air d’avoir mal, on refait une échographie pour être sûr que ça soit pas ré-invaginé… non, tout va bien).

11h, jugez vous même:

Mardi 15h, goûter normal (biberon, petit suisse, compote, gateau), et le soir, très bon repas (légumes, biberon, petit suisse, compote)… très bien !

IMG_0413

Mercredi 11h, de retour à la maison, Luka court partout (enfin, rampe partout à 4 pattes), enfin à la maison !

IMG_0415

 

Ouf, finalement, ça se termine très bien ! Ca aurait pu tourner bien pire, on s’en sort bien. Apparemment, c’est assez courant d’avoir une invagination intestinale (0.2%), très rare d’avoir une récidive… alors on espère que c’est la dernière !

Biz !